Jávea (Xábia)

Jávea est située entre Dénia et Moraira

Située au pied du Montgó (altitude 756 mètres), la région de Jávea a la forme d'une plaine longeant une baie de la Méditerranée orientée à l'est; elle est limitée au nord par le Montgó et la pente abrupte du cap de San-Antonio, et au sud par deux déclinaisons plus douces, celles du cap de la Nao et du Cabo de San Martín ou Cap Martí. Le degré de longitude est à peu près celui de Greenwich.

Urbanisme

Jávea se divise en trois zones distinctes: le village, le port et la zone touristique de l'Arenal.

La baie de Jávea vue du village

Jávea vu depuis le balcon d'une maison au village; à gauche au fond, le port, à droite au fond, le Cap Martí

Au village (partie historique de Jávea) vivent la plupart des autochtones qui, soit dit en passant, donnent assez souvent l'impression de ne s'amuser qu'entre eux, et de "faire la gueule" aux "étrangers", c'est-à-dire à toute personne venant de plus de cinquante kilomètres… Il y a pourtant un moyen assez simple de leur arracher un sourire: il convient de les saluer dans leur langue (valencien, accent nord-alicantin).


Essayez "Bon día" ("Bonjour", jusqu'à 14 heures environ), "Bona vespra" ("Bonjour", de 14 heures à 20 heures) ou "Bona nit" ("Bonsoir", dès 20 heures): le sourire viendra tout seul, et le contact établi, vous pouvez poursuivre en castillan ou dans votre langue; il y aura toujours quelqu'un pour vous comprendre. A cet égard, un détail: ils ont tous "fait" du français à l'école, et beaucoup comprennent notre langue, quoique n'osant pas la parler. Attention donc aux conversations confidentielles.


Vue de la baie de Jávea depuis la Costa de San Antonio

Surplombé par la Cuesta de San Antonio (photo à droite) et ses impressionnantes villas, le port ("El Puerto", "El Port", "La Duana", "Aduanas del Mar", "Duanes del Mar", c'est la même chose) est relié au village par une route d'un kilomètre environ. Quoiqu'une véritable activité de pêche s'y déroule encore, il présente aujourd'hui une vocation touristique affirmée. Contrairement à la région de l'Arenal, qui ne vit guère que pendant l'été, le port reste animé toute l'année. C'est pourquoi de nombreux résidents permanents s'y installent volontiers.

El Arenal enfin est la plage à la mode de Jávea. Elle est constituée d'une baie dans la baie, et mesure quelques centaines de mètres environ. C'est une promenade agréable, que l'on fait volontiers plusieurs fois pour se mettre en appétit avant d'entrer dans un des très nombreux restaurants qui la borde. Le parcours est agrémenté par les multiples camelots s'installant là dès le crépuscule, proposant les souvenirs les plus variés, rarement en rapport avec l'artisanat local, et plus rarement encore fabriqués en Espagne !

L'Arenal (photo ci-dessous) est animé essentiellement pendant les fêtes de Pâques, et de juin à septembre.


La plage de l'Arenal à Jávea, Costa Blanca

Ne pas se perdre

Jávea, a la taille d'un canton français. Pour vous y retrouver, la première chose à faire est de vous procurer un plan, délivré (gratuitement) par les bureaux de l'Office du Tourisme. Vouloir ensuite s'orienter avec les noms de rue peut se révéler décevant: toutes les rues n'ont pas de nom, certaines ont un nom sur le plan mais n'existent pas encore…



Costa Blanca, la région de Javea vue du Cap Martí

Connaître les noms (et la position) des régions (du nord au sud, en longeant la mer et en ne citant que les plus importantes: San Antonio, premier Montanyar, El Arenal, second Montanyar, Cap Martí, Portitxol, Granadella) elles-mêmes subdivisées en urbanisations, vous sera très utile, mais c'est un apprentissage qui prend un certain temps. L'usage d'une orthographe assez fantaisiste des noms propres déconcerte aussi, et c'est une autre habitude à prendre !

Ci-contre, photo de Jávea prise depuis le Cap Martí.



Urbanisations (lotissements)

Villa sur la Costa de San Antonio à Jávea

C'est au nord (avec une orientation sud et une vue panoramique sur le port et la baie de Jávea) qu'on trouve les villas les plus luxueuses.
Les collines bordant le sud, abritent aussi des parcelles ou des maisons à vendre jouissant de vue sur mer, généralement orientées à l'est ou au nord, ce qui, en plein été, est considéré comme un avantage par les Espagnols: la chaleur se fait moins sentir. Les prix de l'immobilier sont plus bas qu'au cap de San Antonio.


La vue sur Jávea depuis la côte de San Antonio, Costa Blanca

Climat

D'après ses habitants, la baie de Jávea a été reconnue par l'OMS comme une des trois régions les plus saines du monde, avec une station en Californie, et une autre en Asie. Je n'ai pas vérifié auprès de l'OMS, mais je peux dire qu'en six mois de séjour, de juin à décembre, je n'y ai pas vécu plus de huit jours de pluie et huit de grisaille. Comparée à l'Espagne de l'intérieur, la température n'est pas excessivement chaude en été; en janvier, il arrive qu'on ouvre la fenêtre de la voiture.


Sécurité

Jávea depuis l'urbanisation "La Finca"

La situation en impasse des trois routes conduisant à Jávea, qui ne constituent en aucun cas un point de passage, d'une part, et la qualité (économique) de sa clientèle entraînant les autorités locales à promouvoir une importante présence policière, d'autre part, font de Jávea un lieu absolument privilégié, où l'on se sent au moins autant en sécurité, voire même plus, que dans un petit village suisse "où il ne se passe jamais rien".


La plage de Benitatxell, à 20 minutes de Jávea

Prix

La région de Jàvea est le lieu de vacances favori des familles aisées de Valence, Madrid et Bilbao. La clientèle est composée de 70% d'Espagnols (une exception sur la Côte). Il s'agit surtout de gens qui auraient peut-être les moyens de se payer une maison à Marbella, mais ne veulent pas être mêlés à la jet-set locale, aux journalistes ni… attirer l'attention du percepteur.

La politique de basse densification de construction (limites en hauteur, importantes parcelles minimales, etc.) fait de Jávea une région assez exclusive en matière de prix: les parcelles se vendent entre 120 et 360 euros par mètre carré. La construction, à des normes moyennes-supérieures, revient à environ mille huit cents euros par mètre carré de plancher.

Les autres prix (produits de consommation courante, hôtellerie) correspondent aux normes espagnoles.

Madrid, le 5 août 2001, J. Gaillard
Mise à jour: 12 octobre 2010

Retour au catalogue Javea immobilier